Hip Hop

hiphop DANSE URBAINE
La danse urbaine rassemble deux grandes classes de danse: BBOYING (breakdance) et la danse Hip-Hop. Chacun comprend à son tour des subdivisions; Danse Debout et Danse au sol pour le BBoying mais pour la danse Hip-Hop, les subdivisions emprunte plusieurs styles et les modifies selon le bagage ou les variante que les danseurs peuvent y apporter.

BBOYING
En ce qui concerne la Danse au sol, il s'agit de subdivisions techniques, des mouvements et figures souvent acrobatiques qui sollicitent de manière intensive, en appuis et torsions, l'ensemble tête-cou-épaules- bras-mains. Les Steps (six-step, four step etc) sont partis des fondations tout comme le Downrock, Uprock et footworks. Ils sont pour le plupart du temps accompagnés ou enchaînés par des powermoves et se finissent par des Frezzes, Gravity ou des pauses.
Mais en danse debout, les subdivisions définissent de véritables spécialisations que nous appellerons styles, il y a plusieurs styles principaux, popping, le locking, waveing et le Old School.
Il est définit également par son souci de la compétition et de la prouesse. Les danseurs sont en situation de freestyle (figures libres, improvisation) ou de défi (Battle) et donc qu'ils s'exécutent à tour de rôle au centre du cercle(cyphers) des pairs que forment les danseurs-spectateurs.

DANSE HIP-HOP
Dans le danse Hip-Hop les subdivisions comprennent des figures, composées de mouvements et de pas, et sont référées à des univers de préférences vestimentaires, musicales et gestuelles, dont chacun fait son style. Celui-ci s'incarne dans un stéréotype social lié aux personnes qui l'exécutent de manière préférentielle, par exemple : Le club gay (waacking, vogueing) vs les club straight (House, NewJack)
Ces figures peuvent également être exécutés dans le cadre de spectacles, dans la situation théâtrale canonique de mise à distance du public, en chorégraphie et en l'absence de toute référence à une compétition.

Horaire ★